Vélo banni de l’école

En réaction à un courrier des lecteurs de la conseillère générale Nicole Bardet, le journal La Liberté dans son édition du 11 septembre 2012 a publié un article relatant le problème de sécurité sur le chemin de l’école à Romont.

Il est urgent que le Conseil Communal se réveille et propose mieux aux Romontois que de patienter. S’il est possible de modifier des plans d’aménagement pour implanter une méga usine en quelques mois, il est aussi possible de créer des pistes cyclables rapidement!

En attendant le réveil du Conseil Communal, Les Verts félicitent les parents qui ont spontanément organisé des Pedibus pour mener leurs enfants à l’école.

En exclusivité, le courrier non publié de Nicole Bardet:

Je ne peux que féliciter Provélo pour son action “biketoschool”. Il est déplorable que certaines communes, comme Romont, interdisent à leurs élèves de ce rendre à l’école à vélo! Cela ne ferait-il pas le plus grand bien à tous ces enfants de transpirer un peu? De faire accélérer leur rythme cardiaque quelques fois par semaines? A Romont, le réseau routier est dangereux et plutôt que de le sécuriser, la commune préfère interdire le vélo aux élèves! Depuis que la Route du Cœur passe à travers Romont, il y a de plus en plus de vélos, cela ne mérite-t-il pas une piste cyclable? Ou mieux encore une zone de rencontre où la vitesse est fortement limitée? Les élèves doivent pouvoir se rendre à l’école en toute sécurité, aussi à vélo. Alors que l’heure est à la mobilité douce, il est aberrant que les parents soient encouragés à conduire leurs enfants à l’école en voiture. La commune doit mettre en place des mesures pour encourager les élèves à venir à pied,
à vélo ou en bus.