Livre blanc des Verts pour BlueFactory

BLUE FACTORY
LE PROJET DU XXIÈME SIÈCLE DONT LA VILLE ET LE CANTON DE FRIBOURG ONT BESOIN

Télécharger le Livre blanc des Verts pour blueFactory

Les Verts fribourgeois veulent contribuer à la mise en place d’un projet ambitieux sur le site de bF, Quartier d’Innovation 2000 Watts. Ils présentent leurs propositions qui portent tant sur la vision générale qui doit être inventée pour bF que sur des projets concrets ou des règles de gouvernance.
Ils proposent aussi un débat politique et public sur l’avenir de bF, sa spécificité et les moyens à y consacrer pour en faire LE projet du XXIème siècle dont la ville et le canton ont besoin pour assurer leur développement durable.

Les Verts fribourgeois ont plaidé – dès le rachat par les autorités cantonales et communales de l’ancien site Cardinal – pour la réalisation d’un projet ambitieux autour de blueFactory. Ils constatent que les moyens de bF ne sont pas à la hauteur des ambitions déclarées par les autorités, ceci malgré l’existence d’une fortune cantonale de plus d’un milliard.

Ils estiment – après être intervenus à de nombreuses reprises ces dernières années auprès des pouvoirs politiques fribourgeois – qu’il est grand temps de développer une vision et des propositions ambitieuses pour faire du site de bF un Quartier d’Innovation 2000 Watts exemplaire, un quartier qui fasse la part belle aux innovations tant technologiques, scientifiques que socio-culturelles. Il est bien sûr indispensable de consacrer à ce projet une partie substantielle de la fortune cantonale.
Au-delà de la vision générale et des réflexions sur le Quartier d’Innovation 2000 Watts qu’ils demandent aux autorités et à la direction de bF de développer dans un délai d’un an, les Verts prient encore les pouvoirs publics d’approfondir dès aujourd’hui leur travail sur des chantiers ou des événements capables de dynamiser le site de façon à faire de bF LE projet dont le canton de Fribourg a besoin pour se projeter dans le XXIème siècle.
Les Verts demandent que l’on se penche de manière urgente sur les projets suivants, projets
capables de contribuer à l’édification du fameux « blue » de bF :

  • Rénovation rapide de la Halle grise avec une subvention cumulée de la Ville et du Canton pour en faire le cœur vivant du Quartier d’Innovation 2000 Watts et pour disposer d’une infrastructure et d’espaces qui ne soient pas entièrement livrées aux contraintes financières du marché immobilier mis en place par bF S.A
  • Prise en charge du NeighborHub pour en faire une plate-forme d’échange provisoire vivante, et innovante autour de l’habitant du XXIème siècle, son quotidien et son engagement en faveur du développement durable.
  • Lancement de la partie « Habitat et logement » du site, en fonction du plan d’affectation cantonal (PAC), de manière à y réaliser des constructions exemplaires du point de vue environnemental, économique et social, à l’instar des meilleures exemples internationaux et suisses et en fonction des standards d’un Quartier 2000 Watts.
  • Organisation de 2-3 «Décathlons » autour de la « blue » Economy, du développement circulaire et durable, avec comme point central « L’habitat du XXIème siècle ».

Les Verts, en outre, demandent que le projet socio-culturel voulu par les autorités pour le site soit lui aussi ambitieux et fasse la part belle à une réflexion multi-et transdisciplinaire. Quant à la gouvernance du projet, les Verts pensent qu’elle doit et peut être améliorée. Ils font les trois propositions suivantes :

  • Chercher une alternative aux limites financières auxquelles est tenue bF S.A. pour permettre la concrétisation du « blue » de bF.
  • Revoir la règle du financement 50-50 pour la mise en place du site entre la Ville et le Canton
  • Rénover et rajeunir les autorités du CA de bF S.A., ainsi que de son CSC et l’ouvrir plus encore à des compétences de niveau international.

Les Verts pour conclure, constatant que bF – à l’instar d’Elanco à Saint Aubin – représente un défi et une opportunité pour le canton d’assurer son développement durable, proposent aux autres partis politiques et aux milieux économiques de mener urgemment un vrai débat politique et public sur l’avenir de bF, son orientation, sa spécificité et les moyens à y consacrer.