Aménagement de l’avenue de la Gare Sud

Communiqué de presse

Les Verts proposent le renvoi du message de l’avenue de la Gare-Sud et demandent au Conseil communal un message qui réponde aux véritables besoins financiers, urbanistiques et environne- mentaux des habitants et commerçants de la Ville. Avec un retard inexcusable, le Conseil communal a présenté au Conseil général un message plutôt em- brouillé pour garantir, d’une part, la démolition du restaurant Gemelli devant la nouvelle salle de spectacles et l’accès au parking Fribourg Centre ainsi que, d’autre part, pour assurer l’échange de terrains en vue de l’aménagement d’un nouveau parking souterrain de liaison entre les parkings de Manor et de Fribourg Cen- tre. Le groupe des Verts propose au Conseil général le renvoi intégral de ce message pour demander au Conseil communal un autre message qui respecte davantage les intérêts financiers et urbanistiques de la Commune, des habitants et des commerçants. En premier lieu, les Verts demandent de renégocier avec Nordmann SA, Parvico SA et Gemelli SA les conditions de l’abandon du restaurant de cette dernière société. Effectivement, le prix de rachat convenu de 3 millions, plus la moitié du prix de construction de la rampe de la nouvelle entrée de parking est trop élevé, si on prend en considération les intérêts commerciaux privés des trois acteurs en jeu. En deuxième lieu, le message complémentaire doit garantir que les erreurs de planification de la place Tin- guely autour de la salle de spectacles soient corrigées. La salle de spectacles n’est pas défigurée seule- ment par le restaurant Gemelli du côté des Grand-Places, mais également par la sortie sur l’avenue de la Gare des magasins et cinémas souterrains placés directement devant l’entrée de ladite salle de specta- cles. La disparition du restaurant Gemelli doit être négociée et garantie pour le jour de l’inauguration de la nou- velle salle de spectacles. De même, nous demandons l’aménagement d’une véritable place horizontale qui relie l’avenue de la Gare et les Grand-Places. Dans les deux cas, les électeurs ont été grossièrement trompés par les plans peu précis qui leur ont été montrés. Le Conseil communal devra également garantir que la nouvelle Place de Tinguely pourra être aménagée de manière satisfaisante, suivant une démarche participative des citoyens et citoyennes. Pour attirer les habitants, les visiteurs, les consommateurs et les touristes, la ville a besoin de places centrales attractives comme c’est le cas à Berne et Lausanne! En troisième lieu, le message passe totalement sous silence la problématique de la nouvelle entrée de parking en haut de la route Neuve. Effectivement, la décision sur l’échange de terrains avec des promo- teurs privés et la participation de la ville aux frais de construction du parking – la rampe – sont la seule oc- casion pour le souverain de voter sur ce projet. Or, le message passe sous silence qu’il résulte implicite- ment déjà de la note technique Transitec d’octobre 2002, mise à l’enquête en 2004, que le carrefour devant la Banque cantonale sur le bd. de Pérolles risque d’être largement surchargé et que la fluidité des trans- ports publics urbains et régionaux n’est garantie ni sur le boulevard, ni au sous-passage CFF de Beaure- gard. De cette manière, les deux artères principales des transports publics urbains sont sérieusement me- nacées. En outre, l’entrée de ce parking avec presque 1000 places situées dans une rue étroite risque de créer des bouchons qui bloqueront le bus de l’Auge et les services de sécurité. Certes, le projet dispose des permis de réalisation nécessaires pour être mis en œuvre et, à certaines conditions, le nouveau par- king pourrait apporter des avantages pouvant justifier son existence. Cependant, jusqu’ici le Conseil com- munal a omis de donner au Conseil général un certain nombre d’informations et de garanties sur le fonc- tionnement de ce projet ambitieux. La nouvelle entrée au parking devrait se faire depuis la route des Arse- naux, pour garantir la fluidité des transports publics et la mobilité douce entre la gare et Pérolles. Il y aurait ainsi la création d’un centre-ville attractif pour les habitants, les visiteurs et les commerçants. Rainer Weibel, chef du groupe des Verts, Tel 031 312 08 15