26 Vertes et 26 Verts à la conquête du Grand Conseil

Communiqué aux médias, 30 septembre 2011

En vue des élections cantonales de cet automne, les Verts fribourgeois ont désormais déposé l’ensemble de leurs listes électorales dans les districts. C’est un nombre record de 52 candidat-e-s écologistes qui sont en lice pour le parlement fribourgeois. Pour la première fois de leur histoire les Verts présentent des listes dans 6 cercles électoraux. Champions de l’égalité homme – femme, les Verts atteignent aussi la parité parfaite avec 26 candidats de chaque genre, sous un mot d’ordre, celui de la diversité. 

L’importante progression que connaissent actuellement les Verts fribourgeois, tant au niveau du nombre de membres que des résultats aux élections communales de ce printemps, se confirme aussi dans la constitution des listes pour les élections au Grand Conseil fribourgeois. Ce sont en effet pas moins de 52 candidat-e-s qui se lancent en 2011 (contre 27 candidat-e-s en 2006).

Les Verts sont aussi présents pour la première fois de leur histoire dans deux districts supplémentaires, en Glâne et en Gruyère. Dans les autres districts, les listes sont particulièrement plus fournies. Ainsi ce sont par exemple 18 candidat-e-s qui se lancent en Sarine (6 en 2006), ou 9 candidat-e-s en Broye (4 en 2006). Les Verts présentent de plus une liste complète dans le cercle de Fribourg-ville.

Avec de très bonnes listes, les Verts ambitionnent de doubler leur députation au Grand Conseil fribourgeois, voire plus. Dans les cercles de la Sarine, de la Gruyère et de la Broye, les opportunités d’obtenir des mandats supplémentaires sont réelles. De bonnes surprises pourraient aussi être obtenues à Fribourg-ville, en Glâne ou en Lac.

Finalement, les Verts se réjouissent tout particulièrement de la très large diversité de leurs candidat-e-s. Diversité des âges tout d’abord, avec des candidats de 22 à 77 ans. Diversité aussi des profils, des parcours de vie. Issu de tous les secteurs professionnels et sociaux, d’une très large diversité linguistique, suisses d’origines ou issus de l’immigration, citadins comme campagnards, toutes et tous se retrouvent dans les valeurs portées par les Verts et s’engagent pour une plus grande durabilité dans notre société, une société solidaire et un mode de vie enfin en accord avec notre environnement.

Pour les Verts fribourgeois :
Marc Antoine Messer, président cantonal,