Un Vert au Conseil communal pour une meilleure qualité de vie à Fribourg

François IngoldLes élections communales 2016 approchent, la campagne est lancée. C’est l’occasion pour vous et nous de mettre notre ville au vert! Notre candidat au Conseil Communal est François Ingold.  Jeune, engagé, compétent, il est à l’écoute des habitant-e-s et a pour objectif d’améliorer la qualité de vie à Fribourg.

Enseignant à l’École de Culture Générale de Fribourg et à la Haute École Pédagogique de la Chaux-de-Fonds, il a 37 ans et est père d’une petite fille. Il est Conseiller général et membre de la Commission financière de la ville de Fribourg depuis 2011 et membre de la Commission des sports depuis 2012. Il présente ici sa vision:

Fribourg, une ville de défis.

Être conseiller communal, c’est répondre collégialement aux nombreux défis que réservent une ville comme Fribourg.

Le défi social d’abord. Avec 11’000 nouveaux habitants attendus d’ici 2030, la cohésion sociale doit être la priorité des prochaines législatures. Nous devons repenser la ville en quartiers en termes de services offerts aux habitants, de vie associative, d’espaces de rencontre et d’infrastructures scolaires, en favorisant les initiatives individuelles ou associatives visant à améliorer le bien-être des habitants. Ce bien-être ne pourra être mis en place que grâce à une politique communale audacieuse et volontaire.

Le défi écologique ensuite. Cette période de fêtes de fin d’année nous démontre une fois encore l’urgence d’une prise de conscience mondiale et d’une transition énergétique rapide. À notre échelle communale et régionale, nous devons nous poser les vraies questions sur la mobilité, l’habitat, l’approvisionnement en électricité et le gaspillage des ressources et y apporter sans tarder des réponses claires afin de créer une ville propre et autosuffisante, pour nous et pour les générations futures. Pour se faire, nous devons aujourd’hui mettre en place un plan de transition énergétique ambitieux, rédigé et accepté par tous les habitants de la ville et les acteurs de la vie économique fribourgeoise.

Le défi politique enfin. Les Suisses sont de plus en plus confrontés à un pessimisme ambiant généré par la désinformation médiatique et un populisme grandissant. L’ignorance et la peur des différences créent l’exclusion, favorisant la marginalisation des uns et la radicalisation des autres. Nous devons aujourd’hui réapprendre à nous parler, à nous connaître, à nous rassurer mutuellement, en construisant ensemble une ville où tout le monde peut trouver une place… SA place.

Avec votre aide et votre soutien, je mettrai toute mon énergie pour relever aujourd’hui tous ces défis et faire de Fribourg une belle ville, où il fait bon vivre, encore et toujours.

François Ingold

signature françois-transparent