Les Verts fribourgeois regrettent le choix du système d’e-voting fait par le Conseil d’Etat

image e-voting

Les Verts fribourgeois regrettent la décision du Conseil d’Etat d’avoir choisi le système d’e-voting proposé par la Poste suisse tout en sachant que celui-ci sera géré par l’entreprise espagnole Scytl. Cette décision est d’autant plus regrettable que le projet alternatif était celui développé et mis en œuvre avec succès par le canton de Genève depuis déjà plusieurs années et qui aurait permis à l’e-voting de rester dans le domaine public.

Il est particulièrement choquant que la Poste suisse se procure son système par une entreprise espagnole dont le capital est financé par le complexe militaro-industriel. Contrairement à la Poste, Genève va rendre public son système en tant que logiciel open source offrant ainsi une indépendance au consortium; le canton de Fribourg pourrait à tout moment sans conséquences financières exploiter lui-même le système. Une indépendance impossible avec la Poste.