Fondation de la section du Lac – 27 janvier 2020

Les Verts seront bientôt présents dans tout le canton de Fribourg. Lundi 27 janvier 2020, la section des Verts du Lac a été fondée à Morat. L’assemblée constitutive a élu une co-présidence et le comité. Cet événement a été suivi d’une partie thématique intitulée « Innovations vertes » avec le conseiller national Gerhard Andrey et la vice-présidente du Grand Conseil Sylvie Bonvin-Sansonnens.

Avec la création de la section des Verts du Lac, les Verts fribourgeois s’engagent en faveur des questions écologiques et sociale dans tous les districts. Dans les semaines à venir, la section de la Broye sera fondée et complétera cette représentation des Verts dans le canton de Fribourg. Monika Bénayat et Pascal Känzig ont été élus à la co-présidence des Verts du Lac. Julie Zurkinden, Sebastijan Horvat et Peter Halbherr les ont rejoints comme membres du comité. « Les Verts du Lac sont très motivés pour développer la transition écologique dans notre district », déclare Pascal Känzig. Les membre de la nouvelle section du Lac ont déjà proposé différentes thématiques pour lesquelles les Verts pourront s’engager dans la région.

Présentations sur la finance durable et l’agriculture écologique.
Dans une partie thématique passionnante, le conseiller national Gerhard Andrey a ensuite parlé de la finance durable et du rôle de l’argent dans le changement climatique. Les Verts travaillent depuis des années pour que des critères de durabilité soient pris en compte dans les stratégies d’investissement des banques. Les risques sont aujourd’hui massivement sous-estimés. « La Suisse dispose d’un énorme pouvoir de levier avec son secteur financier pour atteindre l’objectif de limitation du réchauffement à 1,5 degré ».

Sylvie Bonvin-Sansonnens a présenté des réflexions sur la façon dont notre alimentation façonne l’agriculture. Le nouvel intérêt des consommateurs pour les conditions de production inquiète de nombreux agriculteurs. La grande distribution s’est systématiquement mise à dos les producteurs et les consommateurs. En prenant l’exemple de l’esparcette, elle a expliqué que les plantes cultivées dans le passé, qui peuvent être cultivées sans pesticides, peuvent encore être précieuses aujourd’hui et ne représentent pas un pas en arrière. « Nous ne voulons plus alimenter un système, mais des personnes. »

Ces deux domaines d’activité contribuent d’une part au changement climatique, mais peuvent d’autre part jouer un rôle important dans l’atténuation du changement climatique si des mesures appropriées sont prises dès aujourd’hui. Les Verts se sont depuis longtemps engagés à proposer ces mesures au niveau politique.

Nouveau comité
Monika Bénayat (57 ans) est médecin à Berne. Elle est membre des Médecins en faveur de l’environnement et active dans le mouvement des femmes. Elle a déjà acquis une expérience positive en matière de job-sharing en tant que médecin assistante.
« La seule façon d’apporter des changements est de faire de la politique ».

Pascal Känzig (37 ans) est pasteur réformé. Il est président de l’association de soutien à Sonnenblume, un foyer socio-pédagogique. Il a déjà contribué à la fondation des Verts à Nidau.
« En tant qu’électricien de formation, je sais que les solutions pour la protection du climat existent depuis longtemps. Nous devons maintenant les mettre enfin en oeuvre. En tant que pasteur, je constate également que les personnes qui n’ont pas de revenus importants ne peuvent plus trouver de logement abordable. En tant que Verts, nous combinons les préoccupations sociales et écologiques ».

Julie Zurkinden (24 ans) est diplômée en anthropologie sociale et en histoire de l’Université de Fribourg.
« Je voudrais motiver la jeunesse locale à opter pour un mode de vie durable. La préservation de la qualité de notre région me préoccupe beaucoup ».

Sebastijan Horvat (39 ans) est responsable du marketing au sein de la division Communication de BKW.
« Je veux faire tout mon possible pour que mes enfants et les générations futures aient un avenir.

Peter Halbherr (69 ans) est psychologue et travaille actuellement comme directeur général et membre du
conseil d’administration d’InnoMedica, une start-up pharmaceutique. Il est président de l’ « Action Sauberer Murtensee ».
« J’apprécie l’attitude positive des Verts envers l’économie et je suis convaincu que l’économie peut façonner le changement d’une manière sociale et écologique ».

Pour plus d’informations :
Pascal Känzig, co-président des Verts du Lac, pascal.kaenzig@posteo.ch , 076 375 54 19
Monika Bénayat, co-présidente des Verts du Lac, benayat@bluemail.ch
Mirjam Ballmer, co-présidente des Verts fribourgeois, mirjam.ballmer@verts-fr.ch , 079 416 65 94