Votations 07.03.2021

RECOMMANDATIONS DE VOTES

 

NON à l’arrêté fédéral portant approbation de l’Accord de partenariat économique de large portée entre les États de l’AELE et l’Indonésie

  • Pas de commerce aux dépens de la population et de l’environnement. L’accord stimule des échanges internationaux qui portent atteinte à l’environnement, à la forêt primaire et à la population locale, dont les droits sont régulièrement bafoués.
  • Rendre la durabilité contraignante : le chapitre sur le développement durable est joli sur le papier, mais il ne donne aucune garantie.
  • En refusant l’accord avec l’Indonésie, nous maintenons la pression pour des accords commerciaux plus durables. Une pression que les VERTS ont pu créer grâce à leur initiative pour des aliments équitables.

Retrouvez ici les arguments contre cet accord.

 

NON à la loi fédérale sur les services d’identification électronique

  • Non à la privatisation complète du passeport électronique : délivrer des moyens d’identification est une tâche régalienne, qui ne peut pas être entièrement déléguée à des entreprises privées. Tout-e citoyen-ne a droit à un moyen d’identification numérique délivré par l’État.
  • La Confédération doit être en mesure d’offrir elle-même cette prestation-clé qu’est l’identification numérique, d’autant plus à notre époque numérique. C’est la base d’une infrastructure numérique adéquate pour la cybergouvernance, l’économie et une démocratie jouissant de la confiance de la population.
  • Protection et sécurité des données doivent avoir LA priorité – et non le profit de prestataires privés.

Retrouvez ici les arguments contre cette loi.

 

NON à l’initiative populaire «Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage»

  • Non à une croisade anti-musulman-es sous couvert d’égalité : sous prétexte d’égalité, l’initiative fait campagne contre les musulman-es et fait donc partie de la stratégie populiste d’exclusion.
  • Une initiative superflue : si quelqu’un contraint une personne à se voiler, il est déjà punissable aux termes de l’article 181 du code pénal.
  • Une initiative ne contribuant en rien à l’égalité. Bien au contraire : elle exclut davantage des femmes et cimente une vision patriarcale du monde, qui prescrit comment les femmes doivent se vêtir.

Retrouvez ici les arguments contre cet accord.