NON à la suppression du droit de timbre

Signez maintenant et sauvez les investissements dans la protection du climat!

  • Des investissements importants sont nécessaires pour lutter contre le réchauffement climatique. Il s’agit, par exemple, de passer rapidement à la vitesse supérieure dans le développement des énergies renouvelables et l’assainissement énergétique des bâtiments. Des pertes fiscales de plusieurs milliards de francs mettent en péril ces investissements.
  • En raison des dépenses liées au Covid-19, les partis bourgeois font d’ores et déjà pression pour une politique d’austérité. Dans ce contexte aussi, des réductions d’impôts pour les grandes entreprises ne font pas sens.
  • Les droits de timbre doivent être progressivement abrogés. Rien que la première tranche, qui supprime le droit d’émission sur capital propre, engendrera des pertes fiscales annuelles de 250 millions de francs. Au total, c’est plus de 2 milliards de francs qui risquent de manquer annuellement en termes de rentrées fiscales. En lançant le référendum, c’est cette tactique du salami que nous voulons stopper.
  • Ce sont avant tout les grandes entreprises et les sociétés financières qui profitent de la suppression du droit d’émission.

Télécharger et signer la feuille de signatures.