Nos élu·e·s

Lors des élections générales du 28 février 2016, Les Vertes ont obtenu 1 siège au Conseil communal et 5 des 50 sièges au Conseil général de la ville de Romont.

Luc A. Bardet,
Nicole Bardet,
Stefanie Losey
Ophélie Brodard
Christelle Masur-Luu
Angela Pittet

Retrouvez nos élu·e·s sur la page qui leur est consacrée.

Historique des Verts Glâne-Veveyse

Fondé en 2009, le groupe Les Verts a été le groupe politique le plus actif à Romont depuis lors. Il a connu une croissance très rapide, portée par des thématiques fortes en lien avec l’environnement et la qualité de vie. Découvrez son histoire détaillée.

Issue du groupe régional Les Verts Glâne, la section Les Verts Glâne-Veveyse a vu le jour en novembre 2016. Comme les disctricts de la Glâne et de la Veveyse ne forment qu’un seul cercle électoral pour les élections cantonales, cela fait sens.

Communiqués et articles de presse

Retrouvez tous nos communiqués de presse et articles de journaux relatant les activités des Verts dans les médias.

Les Vert·e·s au Conseil Général de Romont

Questions et propositions dans les « Divers »

Commentaires et propositions sur les objets soumis au Conseil Général

Thèmes

Les Verts glânois sont actifs sur de nombreux thèmes qui leur tiennent à cœur.

En voici les principaux:

Les dernières actualités

Les Verts romontois rejettent la route de contournement

Informés par la presse du projet de contournement à Romont, les Verts romontois rejettent la route de contournement.

Les Verts reconnaissent la problématique du trafic routier dans le quartier des Chavannes. Toutefois, ils s'opposent à la solution proposée par le canton et la commune, soit la création d'une route de contournement. Le contournement des Chavannes n'est que la première étape d'un contournement plus large de la commune, passant à proximité d'un quartier d'habitations nouvellement construit et prenant une part importante de bonnes terres encore disponibles pour l'agriculture. Coûteuses, les routes de contournement sont un gaspillage d'argent public.

Les Verts misent sur l'avenir et celui-ci n'est pas synonyme de plus de mobilité individuelle motorisée. Des transports publics efficaces, une réduction de la vitesse dans les zones habitées, le télé-travail et des horaires de travail flexibles, sont quelques unes des mesures qui réduisent le trafic à bien moindre frais. La commune de Romont est correctement desservie en matière de trains. Par contre, les communes avoisinantes souffrent d'un manque de transports communs efficaces, notamment depuis la suppression des arrêts de train entre Romont et Bulle.

Les routes sont engorgées uniquement aux heures de pointes, les pendulaires étant de plus en plus nombreux et effectuant des trajets toujours plus longs. Une flexibilisation des horaires de travail permet de réduire les véhicules sur la route aux heures de pointe. Le travail à domicile y participe également.

Le trafic à l'intérieur de la commune de Romont n'a fait qu'augmenter ses dernières années, ce qui participe également fortement à la surcharge du réseau routier aux heures de pointe. La commune de Romont doit faire des efforts au niveau de la mobilité douce et les transports publics avant d'envisager la construction de nouvelles routes. Elle doit montrer l'exemple. A ce jour, le personnel communal ne bénéficie pas d'un plan de mobilité.

Les Verts romontois demandent à la commune de présenter rapidement un plan de mobilité pour le futur, se basant sur une vision moderne et non une vision du siècle passé. La création d'une route de contournement ne fait que déplacer les problèmes, jusqu’au bouchon suivant!
Renseignements:
Stefanie Losey, Conseillère Générale, 078 709 21 52
Nicole Bardet, Conseillère Générale , 078 649 27 43

→ En lire plus

De nombreux succès pour les Verts fribourgeois !

Les Verts fribourgeois ont progressé dans plusieurs localités lors des élections communales, le 28 février dernier. Les Verts sont entrés au législatif de Marly et de Bulle et ont progressé au Conseil général de Romont avec 5 élus. Les Verts rentrent également à l’exécutif de la ville de Romont et maintiennent leur siège à Villars-sur-Glâne. En outre, leur action a permis la défense d'une majorité de gauche à la Ville de Fribourg.

Nous félicitons tous nos candidat-e-s pour cette belle élection et remercions tout particulièrement les électrices et électeurs qui nous ont soutenu !

→ En lire plus

Réaménagement de la Route de la Belle-Croix

Les Verts déplorent la manière dont le Conseil Communal de Romont a entrepris la réfection de la route de la Belle-Croix.

Un montant non négligeable a été investi pour refaire le revêtement sans pour autant résoudre les problèmes de sécurité. Alors que les voitures roulaient allégrement à 60km/h sur un tronçon pourtant limité à 50, grâce à ce nouveau revêtement, elles circulent maintenant encore plus vite qu'avant.

Les Verts ne comprennent pas que le Conseil Communal fasse un nouvel aménagement routier digne des années 1960 et du tout à la bagnole en 2013!

Notons que la route de la Belle-Croix fait partie de l'itinéraire de la Suisse à Vélo de SuisseMobile et de la route du cœur qui chaque année apporte son lot de cyclotouristes dans notre cité.

Romont qui se targue sur la page d'accueil de son nouveau site web d'être « Cité de l'énergie » a raté le coche! Alors que l'audit de ce même programme met en évidence les carences en matière de mobilité douce, le Conseil Communal manque l'opportunité d'améliorer la situation pour le prix d'un pot de peinture jaune qui eu été largement de sa seule compétence.

Dans la cas précis de la route de la Belle-Croix, la priorité à été donnée à la voiture et ça n'a rien à voir avec la largeur de la route. A hauteur du centre Coop, c'est une piste de présélection pour les voitures qui a été préférée à la bande cyclable. La suppression de la présélection aurait permis de ralentir la circulation sur la moitié inférieure de la route.

Sur la partie supérieure, on aurait pu supprimer la ligne centrale et ajouter une bande cyclable au moins dans le sens de la montée si ce n'est des deux côtés. Ce type d'aménagement créé chez l'automobiliste un sentiment d'insécurité - le mot "sentiment" est important- qui instinctivement lui fait réduire sa vitesse. Le prix de l'aménagement aurait été le même mais il aurait permis d'améliorer la sécurité des cyclistes ET des piétons puisque la route se termine sur un passage piéton.

Le Conseil Communal attend-il que les Romontois élisent un Conseiller Communal Vert pour améliorer la situation en matière de mobilité douce?

→ En lire plus

Opposition à Nespresso retirée

Le Conseiller Général Luc Bardet, membre des Verts glânois, a retiré ce jour son opposition privée aux modifications du plan d'aménagement « En Raboud » à Romont, zone destinée à accueillir l'entreprise Nespresso.

Dans une ville qui se qualifie elle-même de « ville au vert », le projet déposé initialement ne pouvait être accepté en l'état. Les modifications apportées satisfont les Verts glânois qui félicitent l'ATE – Association Transports et Environnement – et son représentant M. Pierre-Olivier Nobs ainsi que leur Conseiller Général pour le travail effectué sur ce dossier.

Les modifications apportées au plan d'aménagement via la convention signée entre l'ATE et la société Nespresso améliore significativement le projet d'implantation de l'entreprise en proposant un concept de mobilité ambitieux faisant la part belle aux transports publics et à la mobilité douce :

  • accès sécurisé pour piétons et cyclistes
  • réduction du nombre de places de parc
  • obligation d'instaurer un service de navette aux frais de l'entreprise
  • nombreuses places de parc couvertes pour vélos à proximité de l'entrée
  • plan de mobilité favorisant le transfert modal
  • station de vélos en libre service créant un embryon de réseau avec celle de l'Hôtel de Ville
  • amélioration de l'implantation des voies de chemin de fer
  • etc.

Les Verts glânois resteront particulièrement attentifs à ce que l'aménagement du territoire communal à Romont assure en priorité la sécurité des usagers les plus exposés que sont les piétons et les cyclistes et favorise les transports publics.

→ En lire plus

Pétition en ligne «Trains régionaux»

Signez la pétition lancée par l'ATE et soutenue par les Verts glânois.

Une fois de plus, le Conseil fédéral a l’intention de faire la peau aux transports régionaux. Dans son viseur, le train : 175 lignes (liste complète) dans toute la Suisse sont menacées par les mesures d’économie prévues. Le Conseil fédéral demande aux cantons d’étudier l’opportunité de faire passer les usagers du rail au bus.

Romont et la Glâne sont aussi touchés. Les liaisons régionales avec Palézieux et Fribourg sont menacées.

Alors que le parlement est en train de débattre de l’aménagement futur du rail et de son financement, le gouvernement prévoit un champ de ruines pour les transports régionaux.

En effet, cette décision n’affecterait pas seulement les lignes en question, elle affaiblirait l’ensemble du système. Avec, pour conséquence, davantage de personnes qui opteraient pour la voiture.

Signez maintenant!

train en gare de Romont

→ En lire plus

Fatal error

Les Verts glânois sont heureux que leur parti figure dans le roman "Fatal error", le premier thriller 100% romontois publié sous le pseudonyme B.M.D.S. Les écologistes ont particulièrement apprécié la restitution de l'ambiance de la ville de Romont et le parler de ses habitants.

Les Verts remercient l'auteur d'avoir choisi leur parti pour l'une de ses héroïnes qui le décrit comme "le dernier bastion de la logique humaine et planétaire" (p.123).

Si la jeune Céline connait un destin peu enviable, elle a tout de même le temps de "dénoncer une augmentation en masse de l'enrichissement personnel au détriment des autres et de la nature, causant un écart encore plus grand entre les êtres" (p.124) . Une thématique particulièrement chère aux écologistes.

Le roman est en vente auprès de la librairie "La Rumeur" à Romont ou sur le site de l'auteur. A lire absolument 😉

→ En lire plus

Vélo banni de l’école

En réaction à un courrier des lecteurs de la conseillère générale Nicole Bardet, le journal La Liberté dans son édition du 11 septembre 2012 a publié un article relatant le problème de sécurité sur le chemin de l'école à Romont.

Il est urgent que le Conseil Communal se réveille et propose mieux aux Romontois que de patienter. S'il est possible de modifier des plans d'aménagement pour implanter une méga usine en quelques mois, il est aussi possible de créer des pistes cyclables rapidement!

En attendant le réveil du Conseil Communal, Les Verts félicitent les parents qui ont spontanément organisé des Pedibus pour mener leurs enfants à l'école.

En exclusivité, le courrier non publié de Nicole Bardet:

Je ne peux que féliciter Provélo pour son action "biketoschool". Il est déplorable que certaines communes, comme Romont, interdisent à leurs élèves de ce rendre à l'école à vélo! Cela ne ferait-il pas le plus grand bien à tous ces enfants de transpirer un peu? De faire accélérer leur rythme cardiaque quelques fois par semaines? A Romont, le réseau routier est dangereux et plutôt que de le sécuriser, la commune préfère interdire le vélo aux élèves! Depuis que la Route du Cœur passe à travers Romont, il y a de plus en plus de vélos, cela ne mérite-t-il pas une piste cyclable? Ou mieux encore une zone de rencontre où la vitesse est fortement limitée? Les élèves doivent pouvoir se rendre à l'école en toute sécurité, aussi à vélo. Alors que l'heure est à la mobilité douce, il est aberrant que les parents soient encouragés à conduire leurs enfants à l'école en voiture. La commune doit mettre en place des mesures pour encourager les élèves à venir à pied,
à vélo ou en bus.

→ En lire plus

Lidl à Romont: projet abandonné!

Le projet d'implantation  de Lidl à Romont est abandonné. Les Verts glânois savourent leur victoire!

A l'automne 2009, les Verts glânois déposent une première opposition au projet d'implantation de Lidl à Romont.

Une seconde sera déposée au début de l'année 2010.

Ce qui a miné le projet:

  • un gaspillage de terrain incompatible avec loi fédérale sur l'aménagement du territoire (LAT)
  • une forte génération de bruit.

Lisez l'article complet.

Découvrez les solutions alternatives aux hard-discounters en Glâne?

Publication dans la feuille officielle 17-020980

→ En lire plus

Opposition au nouveau terrain de football du Glaney à Romont

Communiqué aux médias, 30 avril 2012

Les Verts glânois font opposition au projet de réaménagement du terrain de football du Glaney à Romont.

Si les Verts glânois sont favorables à la création d'un centre sportif à Romont, ils déplorent le peu de concertation avec les acteurs des milieux sportifs et les associations environnementales.

La méthode du saucissonnage choisie pour ce projet de centre sportif paraît inappropriée et inéquitable. Seul le terrain de football a fait l'objet d'une étude. Les autres installations sportives étant étudiées ultérieurement et leur financement pas assuré à ce jour.
Plus généralement, le choix d'un site classé ISOS, en zone inondable et nécessitant une dérogation à la distance à la limite d'un cours d'eau alors que plusieurs terrains en zone d'intérêt général existent à Romont n'a pas de sens.

Pas de nouvelles constructions dans la zone de protection du site médiéval

Le vieux bourg de Romont est un joyaux d'architecture et d'urbanisme médiéval qui mérite une protection toute particulière et dont la zone de protection ne doit en aucun cas être encombrée de constructions.

Inscrit à l’Inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale à protéger (ISOS), le site de Romont doit être préservé et, dans la mesure du possible, les constructions qui l'encombrent devraient être déconstruites lorsqu'elles sont en fin de vie.

Or le Conseil Communal de Romont envisage au contraire de nouvelles constructions en plus du terrain de football: terrains de tennis, terrains multisports, piste d'athlétisme, terrains de beach-volley, etc. Ce projet est incompatible avec la zone de protection de l'ISOS.

Le Conseil Communal n'a pas jugé utile de mentionner le classement ISOS de la zone du Glaney dans son message au Conseil Général. Ainsi, le Conseil Général n'a pas pu voter le crédit de financement du terrain de football en connaissance de cause.

Construction en zone de crue et non respect de la distance au ruisseau

La carte des dangers naturels montre clairement que les parcelles concernées sont dans une zone de crue. Il n'est pas souhaitable d'investir l'argent du contribuable dans une zone à risque alors que d'autres possibilités sont envisageables.

La demande de dérogation à la distance à la limite du cours d’eau est d'autant plus choquante qu'elle n'a aucune raison d'être. Toute la zone doit être réaménagée pour la construction du futur centre sportif. Il n'y a donc aucune raison objective d'accorder une dérogation !

Si par le passé de telles dérogations ont permis des constructions empiétant sur le ruisseau, on ne saurait tolérer de telles pratiques aujourd'hui. La commune, propriétaire des installations depuis 2000, se doit de montrer l'exemple.

Cette demande de dérogation n'est que la démonstration flagrante du manque de planification dans ce projet. Le Conseil Communal lance le réaménagement du terrain simultanément à l'étude du futur centre sportif !

Une zone naturelle digne d'intérêt

Il y a un intérêt public majeur à ce que le site du Glaney retrouve sa vocation naturelle et agricole. Renaturée, cette zone profiterait à la biodiversité locale fortement mise à mal ces dernières décennies.

Elle profiterait aussi aux Romontois en tant que zone de détente et soulignerait le caractère exceptionnel du site historique de Romont, favorisant les activités touristiques que la commune cherche justement à développer.

Vers un centre sportif d'envergure

Romont est le chef-lieu du district et le principal pôle de développement régional. Des projets de développement industriels et immobiliers sont planifiés ou en cours de réalisation. Le projet d'éco-cité industrielle dans la zone en Raboud se veut d'ailleurs particulièrement exemplaire sur ses aspects environnementaux.

Vu le développement démographique que Romont a connu ces dernières années et connaîtra vraisemblablement dans les années à venir, un centre sportif d'envergure régionale est souhaitable. Il devra toutefois lui aussi être exemplaire sur les aspects environnementaux.

A cet effet, une planification cohérente, une concertation avec les communes voisines et les clubs sportifs locaux sont indispensables.

Ce n'est malheureusement pas le cas dans le projet actuel ficelé à la va-vite dans l'urgence.

Les Verts glânois ont également interpellé par courrier le Préfet de la Glâne, lui demandant de saisir la balle au bond et de proposer la création d'un centre sportif d'importance régionale à Romont.

Contacts :
Luc A. Bardet, conseiller général,  luc.bardet@verts-fr.ch
Benoît Losey, responsable régional, benoit.losey@verts-fr.ch

→ En lire plus

Opposition au terrain de football du Glaney à Romont

Les Verts glânois font opposition au projet de réaménagement du terrain de football du Glaney à Romont. Ballon de football

Si les Verts glânois sont favorable à la création d'un centre sportif à Romont, ils déplorent le peu de concertation avec les acteurs des milieux sportifs et les associations
environnementales.

La méthode du saucissonnage choisie pour ce projet de centre sportif paraît inappropriée et inéquitable. Seul le terrain de football a fait l'objet d'une étude. Les autres installations sportives étant étudiées ultérieurement et leur financement pas assuré à ce jour.

Plus généralement, le choix d'un site classé ISOS, en zone inondable et nécessitant une dérogation à la distance à la limite d'un cours d'eau alors que plusieurs terrains en zone d'intérêt général existent à Romont n'a pas de sens.

Lisez le communiqué de presse

→ En lire plus

Contact

Stefanie Losey, Présidente de la section

En Bouley 41A
1680 Romont
078 709 21 52